Jeudi 27 juillet 2017 : Visite du Jardin des Fraternités Ouvrières

davdav

Préambule à la conception du Fruitkot au Buisson, la visite très inspirante du Jardin des Fraternités Ouvrières à Mouscron et la rencontre de Gilbert Cardon par une belle après-midi ensoleillée.

dav

dav

dav

dav

burst

burst

dav

dav

dav

 

Une JUNGLE, une véritable forêt, peut-être un rien trop laissée à elle-même ! Mine de rien, un jardin qui demande une certaine maîtrise, un minimum de contrôle, car la Nature reprend vite ses droits. On sent que le volet « maraîcher » n’est plus la priorité, pourtant le lieu se prêterait magnifiquement à de multiples expérimentations agroforestières !

Un plan paradoxalement très rationnel, tout en damier, avec des circulations rectilignes, un espace construit non pas sur une succession d’arbres assortis de leurs arbustes, arbrisseaux et plantes annuelles ou perpétuelles mais plutôt sur un enchaînement de clairières ou l’élément arbustif est traité en lisière. Car la question centrale est bien là, le règne est celui du Struggle for Light, c’est la course folle à la lumière, chacun pour soi usant de stratagèmes et de tous les moyens pour se tirer d’affaire.

Quelques suggestions de plants fruitiers intéressants :

  • Ronces Navaho, Lockness
  • Abricot Hongaarse Best
  • Nashi
  • mûroises Loganberry et Tayberry
  • figuier Brown Turkey
  • pommiers colonnaires
  • pêches sanguines
  • etc etc etc

Quelques enseignements que le FRUITKOT pourrait tirer :

  • Etiqueter chaque arbre : nom + période de maturité du fruit (pour éviter que beaucoup de fruits ne soient cueillis avant qu’ils ne donnent le meilleur d’eux)
  • Une circulation en hauteur : tellement de fruits sont hors de portée des cueilleurs qu’il est tentant d’envisager des passerelles et autres galeries perchées (les gosses vont adorer ;)
  • Quelques pépiniéristes intéressants :
  • Evénement incontournable : Fête des plantes rares et de collection à la Feuillerie (Celles) les 22-23-24 septembre. Focus cette année sur les plantes d’automne, mais présence de nombreux pépiniéristes (dont les deux cités ci-dessus) qui proposent multitudes d’arbres fruitiers, de petits fruits et de variétés hors du commun.

Merci Gilbert pour cet avant-goût de paradis :)

 

Laissez un message

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*